Artwork

เนื้อหาจัดทำโดย Denis Lalonde and Les Affaires เนื้อหาพอดแคสต์ทั้งหมด รวมถึงตอน กราฟิก และคำอธิบายพอดแคสต์ได้รับการอัปโหลดและจัดเตรียมโดย Denis Lalonde and Les Affaires หรือพันธมิตรแพลตฟอร์มพอดแคสต์โดยตรง หากคุณเชื่อว่ามีบุคคลอื่นใช้งานที่มีลิขสิทธิ์ของคุณโดยไม่ได้รับอนุญาต คุณสามารถปฏิบัติตามขั้นตอนที่อธิบายไว้ที่นี่ https://th.player.fm/legal
Player FM - แอป Podcast
ออฟไลน์ด้วยแอป Player FM !

S1E185: La Banque du Canada a fini de relever son taux directeur, selon Fiera Capital

4:18
 
แบ่งปัน
 

Manage episode 381041775 series 2659258
เนื้อหาจัดทำโดย Denis Lalonde and Les Affaires เนื้อหาพอดแคสต์ทั้งหมด รวมถึงตอน กราฟิก และคำอธิบายพอดแคสต์ได้รับการอัปโหลดและจัดเตรียมโดย Denis Lalonde and Les Affaires หรือพันธมิตรแพลตฟอร์มพอดแคสต์โดยตรง หากคุณเชื่อว่ามีบุคคลอื่นใช้งานที่มีลิขสิทธิ์ของคุณโดยไม่ได้รับอนุญาต คุณสามารถปฏิบัติตามขั้นตอนที่อธิบายไว้ที่นี่ https://th.player.fm/legal

GESTIONNAIRES EN ACTION. La Banque du Canada a choisi de garder son taux directeur à 5% le 25 octobre.

La direction de la banque centrale continue de surveiller de près les variations de l'inflation au pays, insistant sur le fait que la possibilité d'une autre augmentation est bien réelle si le besoin s'en fait sentir.

«Une autre hausse du taux directeur n'est pas impossible. Il va falloir surveiller l'inflation en excluant l'énergie et l'alimentation. Mais avec leur prévision que l'inflation devrait revenir à la cible (de 2%) en 2025, que l'économie devrait ralentir et être faible, et avec les taux réels positifs qu'on n'a pas vus depuis 2007-2008, on pense que la Banque du Canada a fini de monter les taux d'intérêt», explique Nicolas Vaugeois, gestionnaire de portefeuille à Fiera Capital.

Dans le communiqué du 25 octobre accompagnant la décision de garder le taux directeur à 5%, le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a soutenu que «l'économie a ralenti et que les données semblent indiquer que l’offre et la demande s’approchent du point d’équilibre», ajoutant qu'il s'attend à ce que «l’offre devienne excédentaire cette année et à ce que la croissance soit faible pendant quelques trimestres». À son avis, les pressions sur les prix devraient donc encore s’atténuer.

Si le taux directeur reste à 5%, cela ne veut toutefois pas dire qu'une baisse est attendue à court terme. «Des obligations gouvernementales à échéance de 10 ans à 4% et un taux directeur à 5%, ce n'est pas anormal», dit-il.

Nicolas Vaugeois souligne aussi que les taux d'intérêt élevés procurent des occasions d'investissement du côté des obligations de sociétés et même pour les obligations gouvernementales à longue échéance.

Pour de l’information concernant l’utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

  continue reading

107 ตอน

Artwork
iconแบ่งปัน
 
Manage episode 381041775 series 2659258
เนื้อหาจัดทำโดย Denis Lalonde and Les Affaires เนื้อหาพอดแคสต์ทั้งหมด รวมถึงตอน กราฟิก และคำอธิบายพอดแคสต์ได้รับการอัปโหลดและจัดเตรียมโดย Denis Lalonde and Les Affaires หรือพันธมิตรแพลตฟอร์มพอดแคสต์โดยตรง หากคุณเชื่อว่ามีบุคคลอื่นใช้งานที่มีลิขสิทธิ์ของคุณโดยไม่ได้รับอนุญาต คุณสามารถปฏิบัติตามขั้นตอนที่อธิบายไว้ที่นี่ https://th.player.fm/legal

GESTIONNAIRES EN ACTION. La Banque du Canada a choisi de garder son taux directeur à 5% le 25 octobre.

La direction de la banque centrale continue de surveiller de près les variations de l'inflation au pays, insistant sur le fait que la possibilité d'une autre augmentation est bien réelle si le besoin s'en fait sentir.

«Une autre hausse du taux directeur n'est pas impossible. Il va falloir surveiller l'inflation en excluant l'énergie et l'alimentation. Mais avec leur prévision que l'inflation devrait revenir à la cible (de 2%) en 2025, que l'économie devrait ralentir et être faible, et avec les taux réels positifs qu'on n'a pas vus depuis 2007-2008, on pense que la Banque du Canada a fini de monter les taux d'intérêt», explique Nicolas Vaugeois, gestionnaire de portefeuille à Fiera Capital.

Dans le communiqué du 25 octobre accompagnant la décision de garder le taux directeur à 5%, le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, a soutenu que «l'économie a ralenti et que les données semblent indiquer que l’offre et la demande s’approchent du point d’équilibre», ajoutant qu'il s'attend à ce que «l’offre devienne excédentaire cette année et à ce que la croissance soit faible pendant quelques trimestres». À son avis, les pressions sur les prix devraient donc encore s’atténuer.

Si le taux directeur reste à 5%, cela ne veut toutefois pas dire qu'une baisse est attendue à court terme. «Des obligations gouvernementales à échéance de 10 ans à 4% et un taux directeur à 5%, ce n'est pas anormal», dit-il.

Nicolas Vaugeois souligne aussi que les taux d'intérêt élevés procurent des occasions d'investissement du côté des obligations de sociétés et même pour les obligations gouvernementales à longue échéance.

Pour de l’information concernant l’utilisation de vos données personnelles - https://omnystudio.com/policies/listener/fr

  continue reading

107 ตอน

ทุกตอน

×
 
Loading …

ขอต้อนรับสู่ Player FM!

Player FM กำลังหาเว็บ

 

คู่มืออ้างอิงด่วน