"Média-Activisme" : paradoxe ou outil réel, métier ou hobby ?

57:08
 
แบ่งปัน
 

Manage episode 318728313 series 2638474
โดย EDENI และถูกค้นพบโดย Player FM และชุมชนของเรา -- ลิขสิทธิ์นี้เป็นของผู้เผยแพร่ ไม่ใช่ Player FM โดยมีการสตรีมเสียงโดยตรงจากเซิร์ฟเวอร์ผู้เผยแพร่ กดปุ่มติดตามเพื่อติดตามการอัพเดทใน Player FM หรือวาง URL ฟีดนี้ไปยังแอพพอดคาสท์อื่น

On oppose souvent l'activisme de la rue à l'activisme des médias. Intellectuellement, l'activisme des médias est déprécié alors que socialement, les followers et les "likes" apportent souvent plus de reconnaissance sociale que les actions de terrain anonymisées. De plus, on peut parfois se décourager de petites actions de terrain touchant une dizaine de personnes quand les réseaux sociaux offrent la possibilité de s'adresser à des milliers. Pourtant, a-t-on le même impact ? Comment le calculer ? Comment réconcilier les deux ? Comment penser leurs apports et leurs freins en toute transparence ? On dit parfois qu'un bon communiquant n'a plus de temps pour être un bon acteur. Qu'en est-il ? Qu'en pensent nos invitées se définissant comme média-activistes? Comment nous sommes toutes et tous des influenceurs à nos niveaux et quoi en faire ?

Nos deux invitées nous ont aidé à explorer ce sujet grâce à leur expérience concrète :

-Camille, du compte insta @GirlGoGreen (50K followers), réalisatrice à ses heures perdues, parlant d'écologie du quotidien sous toutes ses formes, participant à des manifs et faisant découvrir des alternatives, notamment en permaculture et écolieux.

-Charlotte, du compte insta @mangeuse_dherbe (20K followers), afro-féministe vegan, écrivaine à ses heures perdues, styliste/modéliste, mais également passionnée de naturopathie et de cuisine dont elle parle tous les jours via ses recettes végétales mises en scène, aussi bien politiques que saines et appétissantes.

Nous avons parlé de la définition qu'on pourrait donner du média-activisme, au croisement entre un média indépendant et une lutte entrainant une charte spécifique mais souvent individuelle. Le "business model" (ou la réalité financière pour pouvoir durer) est une composante importante bien que souvent décriée ou cachée du média-activisme. Nous avons parlé de plusieurs options et celles qu'elles ont choisi.
Nous avons abordé les raisons de leurs engagements en ligne, Charlotte ayant été horrifiée/déçue de certaines actions militantes de terrain antispécistes et rappelant que les corps racisés ne prennent pas les mêmes risques devant la police que des militant·es blanc·hes. Camille étant au contraire toujours en alternance entre des périodes d'actions de terrain hors ou avec les RS, et des contenus construits pour les RS. Charlotte a parlé de la forme politique de son engagement par le simple fait d'être une femme noire s'exprimant sur les réseaux, avec joie, et autour de l'afrovéganisme et de l'antispécisme.

Nous avons parlé des critiques et des avantages, des difficultés de la mesure d'impact et des espérances. Nous avons tordu le cou à l'idée fausse d'une séparation hermétique entre réseaux sociaux et "vie réelle" alors que l'impact des réseaux sociaux fait partie de la vie réelle (cyberharcèlement, #metoo et ce que ça a permis etc.). Néanmoins, il serait illusoire de ne pas intégrer une granularité de l'engagement, de la prise de risque, de l'engagement et des impacts, une mesure trop rarement faite. De plus, le paradoxe de parler d'anticapitalisme sur les plateformes les plus capitalistes et délétères qui soient.

Enfin, Charlotte et Camille nous ont partagé des ressources. Pour une fois des ressources plutôt globales et non spécifiquement sur le média-activisme tant la littérature sur ce sujet d'étude trop récent est encore confidentielle (voire inexistante).

-L’âge des LowTech, de Philippe Bihouix, pour penser l'impact du numérique

-Les déliées, de Sandrine Roudaut, pour imaginer un "après" l'effondrement d'internet

-La baleine et le nucléaire, pour comprendre la non-neutralité de la technique

-Undrowned d'Alexis Pauline pour penser l'afroféminisme et le véganisme

28 ตอน