Cinémathèque Française สาธารณะ
[search 0]
เพิ่มเติม

ดาวน์โหลดแอปเลย!

show episodes
 
Loading …
show series
 
Depuis 2016, La Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En Janvier 2016, c'est le scénariste et cinéaste Jacques Fieschi qui inaugure ces rendez-vous. Ce jour-là, il a c…
 
Depuis 2016, La Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En avril 2018, c'est la romancière Olivia Rosenthal qui se prêtait à cet exercice en programmant "La Ciénaga" de …
 
Depuis 2016, La Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En octobre 2016, c'est la romancière Olivia Rosenthal qui se prêtait à cet exercice en programmant "Faces" de Joh…
 
Depuis 2016, la Cinémathèque française invite régulièrement une personnalité à programmer quelques séances pour parler des "films de sa vie"A chaque séance, projection d'un film suivie d'une prise de parole et d'un dialogue avec les spectateurs. En septembre 2016, c'est la romancière Olivia Rosenthal qui se prêtait à cet exercice en programmant "Al…
 
Depuis 2016, la Cinémathèque française invite régulièrement une personnalité à programmer quelques séances pour parler des "films de sa vie"A chaque séance, projection d'un film suivie d'une prise de parole et d'un dialogue avec les spectateurs. En septembre 2016, c'est la romancière Olivia Rosenthal qui se prêtait à cet exercice en programmant "Le…
 
Le 2 septembre 2021, à l'occasion de la soirée d'ouverture du cycle consacré au cinéaste Dino Risi, Jean-François Rauger, directeur de la programmation de la Cinémathèque française présentait devant une salle comble, l'œuvre du cinéaste italien et le film qui allait être projeté : "Au nom du peuple italien" (1971)Une belle entrée en matière dans un…
 
En Janvier 2015, dans le cadre de son Ciné-club à la Cinémathèque française, Jean Douchet recevait Barbet Schroeder pour dialoguer avec lui à propos du film "Barfly".โดย La Cinémathèque française
 
Depuis 2016, La Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ».À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs.En Juillet 2016, c'est l'essayiste Pacôme Thiellement qui se prêtait à cet exercice en programmant "La Mémoire cour…
 
Depuis 2016, la Cinémathèque française invite régulièrement une personnalité à programmer quelques séances pour parler des "films de sa vie"A chaque séance, projection d'un film suivie d'une prise de parole et d'un dialogue avec les spectateurs. En juin 2018, c'est l'essayiste Pacôme Thiellement qui se prêtait à cet exercice en programmant "Mr Klei…
 
Depuis 2016, la Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En Juin 2019, le journaliste responsable des pages sportives de Libération Gregory Schneider propose "Un jour dan…
 
Depuis 2016, la Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En Juin 2019, le journaliste responsable des pages sportives de Libération Grégory Schneider propose "Eroïca" de …
 
Depuis 2016, la Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En Juin 2019, le journaliste responsable des pages sportives de Libération Gregory Schneider propose "Apportez-lo…
 
Depuis 2016, La Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En septembre 2019, le cinéaste Arnaud Desplechin proposait "Gens de Dublin" de John Huston.Rencontre animée par B…
 
Depuis 2016, La Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En septembre 2019, le cinéaste Arnaud Desplechin proposait "Crimes et délits" de Woody Allen.Rencontre animée par…
 
En mai 2013, à l'occasion de la rétrospective que la Cinémathèque française consacrait au directeur de la photographie Willy Kurant et après la projection du film "Anna" de Pierre Koralnik, rencontre avec Willy Kurant pour une Leçon de cinéma. Discussion animée par Bernard Payen (responsable de programmation) et Agnès Godard (Directrice de la photo…
 
Depuis 2016, La Cinémathèque française invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs. En février 2018, l'écrivain Yannick Haenel proposait "La Porte du Paradis" de Michael Cimino.Rencontre animée par…
 
A l'occasion de la rétrospective que la Cinémathèque française consacrait à Jane Birkin en janvier 2017, et à la suite de la projection du film "Je t'aime, moi non plus" de Serge Gainsbourg,dialogue avec Jane Birkin animé par Frédéric Bonnaud Apparition fugace dans le "Blow Up" d'Antonioni tourné en Angleterre, Jane Birkin entre dans le cinéma fran…
 
En avril 2015, La Cinémathèque française organisait une grande rétrospective consacrée à Buster Keaton. ​A cette occasion, après la projection du film "Le Caméraman", une table ronde réunissait le critique Jea​n-Philippe Tessé et les cinéastes Pierre Etaix et Thomas Salvador pour évoquer le génie comique de Buster Keaton.Cette table ronde était ani…
 
Luc Béraud a été assistant réalisateur de Jean Eustache sur le tournage de trois films : "Mes petites amoureuses", "La Maman et la putain" et "Une sale histoire". Dans son récit "Au travail avec Eustache (making of)", paru chez Actes Sud, il décrit l'art du cinéaste et apporte un témoignage inédit sur la fabrication de films essentiels. À la suite …
 
Dialogue entre Jean Douchet et Cédric Anger à propos d'Orange Mécanique (Stanley Kubrick) by La Cinémathèque françaiseโดย La Cinémathèque française
 
Musicien, illustrateur, gagman, mime, Pierre Étaix se lance dans la réalisation au début des années 1960 avec son ami Jean-Claude Carrière. Résultat : trois courts métrages, cinq longs métrages et, plus encore, l'invention d'un burlesque unique, subtil et poétique.Dialogue animé par Serge Toubiana et Olivier Père.…
 
Moments choisis d'un dialogue avec Costa-Gavras à la suite de la projection de son film Z (1969). Rencontre organisée par la Cinémathèque française et l'académie de Versailles dans le cadre d'une formation pour enseignants.โดย La Cinémathèque française
 
En novembre 2014, Jean Douchet et Arnaud Desplechin débattaient après le projection du chef-d'oeuvre de Jean Renoirโดย La Cinémathèque française
 
Le 12 janvier 2019, à la suite de la projection de Pauline à la plage, Arielle Dombasle, Amanda Langlet et Rosette ont évoqué le film d'Eric Rohmer, et leur collaboration avec le cinéaste. Une rencontre animée par Frédéric Bonnaud.โดย La Cinémathèque française
 
« Sobibor n'est pas une histoire de survie, ou si ça l'est aussi, la survie n'en est pas le point central à mes yeux. Ce qui est central, c'est l'héroïsme, l'usage de la violence, et le fait que Lerner et ses camarades aient mis leur vie en jeu. Ils sont sortis de la passivité, et ce point-là est très difficile à penser. » (Claude Lanzmann)Le 8 sep…
 
"Tous mes films sont nés des films admirés. Dans ma fabrique, je n’ai fait que croiser les traces vivantes de ma cinéphilie. En faisant des films, je n’ai cessé d’apprendre de mes maîtres. (...)Le Faux coupable, parce que – pour la première et dernière fois de sa vie d’artiste –, Hitch enfin dépose les armes de son imagination, de sa fantaisie de l…
 
Michel Ciment présente Sur les quais, film d'Elia Kazan resté célèbre à plusieurs titres : la prestation puissante et subtile de Marlon Brando, le réalisme de son approche du milieu des dockers dans le port de New York, le sujet même de la dénonciation et du mouchard au lendemain du témoignage de Kazan lui-même devant la Commission des activités an…
 
En juillet 1981, Bernard Faivre d’Arcier, le directeur du Festival d’Avignon, crée Radio Festival, une des premières radios libres. Il donne carte blanche à Georges Lavaudant pour inviter les auteurs contemporains qui comptent à ses yeux. Entre autres, Lavaudant décide d’inviter Jean Eustache. Jean-Jacques Schuhl sert d’intermédiaire et Eustache lu…
 
Loading …

คู่มืออ้างอิงด่วน

Google login Twitter login Classic login